Tourisme

Office de Tourisme

Vous trouverez informations et renseignements touristiques sur les deux sites suivants :

http://www.lacdeguerledan.com/

Vous pouvez également vous adresser à l’Accueil de la Mairie : 02 97 38 00 15.

Cléguérec, station verte !

 

.

Cléguérec est un chef-lieu de canton accueillant et dynamique où il fait bon vivre. Commune rurale du centre Bretagne de 6300 hectares, protégée au nord ouest par le massif de la forêt de Quénécan et longée à l’est par le canal de Nantes à Brest, Cléguérec accueille une population en augmentation régulière. Le dernier recensement dénombre 2985 habitants.

Klegereg a zo ur penn-kanton degemerus ha birvidik, ma vez brav beviñ. 6300 hektar eo ar gumun a greiz-Breizh, gwaredet er c’hornôg gant koad Kenekann ha riblennet er reter gant ar ganol a Naoned da Vrest. Kreskiñ a ra poblañs Klegereg ingal, 2985 annezad, hervez an niveradeg ziwezhañ.

Son riche tissu associatif et ses nombreux équipements de loisirs (Médiathèque,  complexe sportif, salle des fêtes) en font une commune agréable et vivante où événements et manifestations se succèdent tout au long de l’année.

Gant he rouedad kevredigezhioù puilh hag he aveadurioù deverriñ (mediaoueg, sportva, sal ar gouelioù) ec’h eus anezhi ur gumun bourrapl ha birvidant, ma vez aozet festoù hag abadennoù a-hed ar blez.

L’accueil et l’encadrement des plus jeunes est un point fort de la commune : Écoles, maison de l’enfance, accueil de loisirs… Les structures disponibles sur place sont nombreuses et de qualité, grâce notamment aux nombreux travaux de rénovation passés (restaurant scolaire) et à venir (école publique).

Graet e vez mat àr-dro degemer ha sterniiñ ar re yaouank er gumun : skolioù, ti ar vugaleaj, degemer dudi… Frammoù a-leizh hag a-feson zo àr al lec’h, en arbenn dreist-holl ag ar bochad labourioù nevesaat zo bet (preti-skol) hag a vo c’hoazh (skol bublik).

Faisant une large place à la culture sous toutes ses formes, la commune adhère à la charte « Ya d’ar brezhoneg » et accueille régulièrement animations culturelles et spectacles professionnels.

Ur plas bras a ro ar gumun d’ar sevenadur, e kement stumm zo, sinet he deus ar garta « Ya d’ar brezhoneg » ha degemeret e vez ingal abadennoù sevenadurel hag arvestoù tud a vicher.

Ses nombreux services de proximité et   ses commerçants et artisans vous faciliteront le quotidien sur la commune. La zone artisanale de Bann Er Lann, compétence de Pontivy-Communauté, est en plein réaménagement pour renforcer l’activité économique locale. Les « Moulins de St Armel », unité de fabrication de boulangerie et viennoiserie du groupe ITM, occupent quant à eux, la zone du Duez et restent le plus gros employeur privé sur la commune.

Servijoù tost, kenwerzhourion hag artizaned a zo er gumun evit aesaat ho puhez pemdeziek. Tachad artizanerezh Bann ar Lann, edan beli Kumuniezh-kumunioù Pondi, zo adkempennet evit kreñvaat an oberererezh armerzhel er c’hornad. « Melinoù Sant Armael », uzin baraerezh ha viennerezh ar strollad ITM, staliet e tachad an Duez, a zalc’h da vout implijer prevez brasañ ar gumun.

Une maison de santé pluridisciplinaire regroupant médecins et professionnels de santé verra bientôt le jour. La commune est déjà dotée d’un centre de secours ainsi que de nombreux services de santé et de solidarité (EHPAD, foyer de vie, médecins, cabinets infirmiers, kinésithérapeute, dentiste, pharmacie, service d’aide à domicile…)

Un ti yec’hed liesdiskiblezh hag a dolp medisinourion ha micherioù lezvezegel a vo digoret edan berr. Ur greizenn-sikour ha meur a servij yec’hed ha kengred zo er gumun dija (herberc’h evit ar re gozh dalc’het, bod buhez, medisinourien, kabinedoù klañvdiourion, leuñvourion, dentourion, apotikerezh, servij skoazell er gêr …)

Labellisée Station verte, Cléguérec aime à accueillir touristes et visiteurs, sur son camping municipal ou dans les nombreux gîtes et chambres d’hôtes présents sur son territoire. Les amateurs de tourisme vert et patrimonial pourront profiter du plan d’eau du Pontoir, des étangs de Poulmain, des circuits de randonnée et de son riche patrimoine : allées couvertes, tumulus, dolmens et menhirs mais aussi église, chapelles, calvaires, fontaines ou fours à pain…

Al label Kêr c’hlas a zo gant Klegereg ha plijet eo é tegemer touristed ha gweladennerion, àr e dachenn-gampiñ pe er bodoù ha kambroù ostizion a-leizh a zo er gumun. Ar re a blij dezhe ar glad ha touristiñ àr ar maezoù a c’hello ober bourrapl gant Lenn Pontouar, Lennoù Poulmein, gwenodennoù bale ha glad puilh ar gumun : alezioù toet, krugelloù, taolioù-maen ha peulvanoù hag ivez ilizoù, chapelioù, kalvarioù, feutanioù pe fornioù-bara…

Membre du réseau de collectivités bretonnes qui s’engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire (Bruded), la commune a fait poser des panneaux photovoltaïques, adhère à la démarche « zéro-phyto » et s’est engagée dans la préservation de la lande tourbeuse de Ty-Moel. A travers l’opération annuelle « Un arbre, un enfant » et son projet de création d’un jardin intergénérationnel, Cléguérec protège et met en valeur son environnement et sa qualité de vie.  Autrefois capitale du Chistr Per (cidre de poire), la commune a créé son verger de conservation de variétés locales et a également planté deux vergers de pommes à couteau et à cidre, ainsi qu’un verger de fruits à noyaux (prunes et cerises).

Ezel eo ar gumun ag ar rouedad strollegezhioù breizhat a gas da benn oberoù a ziorren padus ha kengret (Bruded) : lakaet he deus staliiñ panelloù fotovoltaek, ezel eo a « zero-fito » ha gouestlet he deus gouarniñ lann taouarc’hek Ti Moel. Dre an oberiad bleziadek « Ur wezenn, ur bugel » hag e raktres da sevel ul liorzh etre rummadoù e ra Klegereg àr-dro diwall ha talvoudekaat e endro ha kalite ar vuhez. Kêr-benn ar sistr-per e oa ar gumun gwezharall. Savet he deus he ferenneg evit gouarn spesadoù ag ar c’hornad ha plantet div verje avaloù-mir hag avaloù-sistr, hag ur verje frouezh askornek (prun ha kerez).

Hébergements

Retrouvez ci-dessous la liste des hébergements et des lieux de restauration présents sur la commune :

Visiter

 .
/
  • Plan touristique de Cléguérec (Cliquez pour agrandir)

Plan touristique

Télécharger le plan 

.

  • Circuit Vélo « Station Verte »
Voici la portion du circuit vélo des Stations Vertes passant par Cléguérec :

.

  • Visite virtuelle de Cléguérec :

Pour les Journées du Patrimoine 2014, la commune de Cléguérec met en ligne une visite virtuelle de son environnement : étangs, places, chapelles…. découvrez et visitez Cléguérec à travers de superbes panoramas en cliquant sur l’image ci-après :

C

visu360

La commune de Cléguérec dispose d’équipements et d’espaces variés pour les sports et loisirs :

 

  • Le complexe sportif situé rue du stade propose une salle de sports équipée, un court de tennis extérieur et trois terrains de Football dont un est éclairé.

 

 

 

 

  • Le mini-golf 12 trous situé rue des Marronniers est mis gratuitement à votre disposition. Les éléments de jeu (clubs et balles) sont à prendre à la Mairie ou au Point Info Tourisme pendant les vacances d’été.

 

  • L’étang du Pontoir à la sortie du bourg en direction de Pontivy offre un cadre très agréable avec des équipementsde loisirs variés: tables de pique nique, parcours sportif, terrain de tir à l’arc, pêche, départs de sentiers de randonnée…

 

 

CINÉMAS

A proximité de Cléguérec, trois cinémas sont rapidement accessibles:

Mûr de Bretagne : Cinémur (Le Programme en PDF)

Pontivy : Le Rex

Guémené : Ciné Roch

 

Les Chapelles de Cléguérec

Chapelle de La Trinité – XVè-XVIè siècle – Inventaire supplémentaire des monuments historiques

La chapelle de La Trinité, dans un cadre verdoyant, est un édifice des XVè et XVIè siècles en forme de croix latine. Extérieurement, elle présente quelques grossières scultures en granit telles qu’un singe arrêtant un homme avec un lacet, un homme vomissant, une femme dévorée par un monstre, etc… Au-dessus du portail principal, un petit clocheton est soutenu par des colonnettes courtes. Le soubassement sud est constitué par un banc de pierre usé par d’innombrables générations. La charpente laisse voir ses extraits engoulés par des têtes de crocodile et sa sablière sculptée de scènes facétieuses : un personnage attrape un renard par la queue, d’autres jouent de divers instruments.

.

Chapelle de Saint André – XVè-XVIIè siècle – Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

La chapelle de Saint André est située à proximité du Blavet canalisé et remplace là un lieu de culte plus ancien. Sa forme rappelle celle de l’ancienne chapelle de La Madeleine : les deux bras du transept sont plus développés que la nef. Comme à La Trinité, la porte en anse de panier est surmontée d’un fronton triangulaire et d’un clocheton au sommet du pignon (même chambre entourée de colonnes, même flèche polygonale garnie de crochets…). Les fenêtres possèdent des meneaux à fleurs de lys. L’une d’elles conserve les fragments d’un vitrail de XVIè siècle.

.

Chapelle de La Madeleine XXè siècle

A la lisière de la forêt de Quénécan, à proximité de l’allée couverte de Bot-Er-Mohed, la chapelle, bénie en 1921, a remplacé un édifice plus ancien dont le clocher avait été renversé par un cyclone en 1894. De 1982 à 1984, les bénévole du quartier ont maçonné une tour contre la façade occidentale ; elle renferme la cloche de l’ancien édifice et est surmontée par une croix et un cerf.

.

.

.

Chapelle de Saint-Molvan

La Chapelle située à Porhors possède en son sein le Sarcophage de Saint Molvan (IVè siècle) : une ouverture dans le couvercle permettait d’introduire les jeunes enfants tardant à marcher. La modeste chapelle a été rebâtie en 1693. Elle est dédiée à Saint Molvan depuis un temps immémorial. Celui-ci devait être un des moines-évêques venus de Grande Bretagne au Vè et VIè siècle. Le tombeau du saint patron se trouve dans le pavé, au milieu de la nef.

.

.

Notre Dame des Neiges à Locmaria

La fondation de la chapelle doit remonter aux prmiers temps du Christianisme en 1878-1788. La chapelle flamboyante du XVIè siècle a été rasée et rabâtie grâce au Comte de Kergariou, châtelain de Beauregard. Au cours des travaux, des cercueils gallo-romains de 2m20 en tuiles (d’une communauté chrétienne des IIIè-IVè siècle ?) ont été mis à jour sous le dallage. Ce lieu est consacré à la Vierge depuis le Moyen-Age. L’édifice actuel possède une véritable tour surélevée après un cyclone qui fit souffrir la flèche en 1895.

.

.

Chapelle de Sainte-Anne de Boduic

Très ancienne chapelle dédiée depuis le XVè siècle à Saint Jacques la majeur. Elle est désormais sous le patronage de Sainte Anne. Le choeur et les transepts ont été conservés tandis qu’entre 1888 et 1892, la nef et la tour étaient reconstruites.

.

.

.

.

Chapelle de Saint-Jean

Le pignon lisse des croisillons, les fenêtres fleurdelisées et la présence, au bas des murs, d’une plinthe moulurée, à l’intérieur, de bancs de pierre pourraient indiquer l’origine du XVè siècle de la chapelle. C’est un bel édifice de granit, en forme de croix latine. Les rampants ornés de crosses et la fenêtre de chevet à remplage uni correspond bien à la date de 1568 avec le nom H. Botmarh au linteau de la porte latérale en anse de panier moulurée. La porte en plein cintre de la façade occidentale et peut-être l’oculus qui surplombe la sacristie datent d’une restauration de 1655. Sur la toiture, en retrait du pignon occidental, s’élève un clocheton d’ardoises à souche carrée et flèche pyramidale.

.

Chapelle de St Gildas 

LES ALLEES COUVERTES DE BOT-ER-MOHED

Grand dolmen, long de plus de 27 mètres à l’origine, 15 mètres aujourd’hui, dénommé Campren En Torriganet « grotte des fées » ou « chambre des nains », l’allée couverte domine tout le territoire de Cléguérec. Inscrite à l’inventaire des monuments historiques, c’est l’une des plus grandes galeries dolmeniques du Morbihan. Elle est encore recouverte par cinq énormes dalles, dont l’une à cupules hémisphériques malheureusement brisée. Une faille en septembre 1900 a permis la découverte de débris de poteries, silex, percuteurs, de couteaux, de deux vases et divers objets.

.

LA STATUE DE LA LIBERTE

statue libertéC’ est une des 16 versions connues en France. la Statue de la Liberté représente une femme drapée dans une toge, brandissant une torche de la main droite et des tablettes de la main gauche. Elle est la réplique exacte en modèle réduit de « Miss Liberty » de Frédéric Auguste BARTHOLDI. Coulée en 1875 par la fonderie Avoiron soit dix ans avant sa grande sœur New-Yorkaise, elle est ‘’ registered in Washington ‘’ le 21 août 1876, comme il est précisé dessus, et inaugurée le 24 septembre 1882 par le préfet du Morbihan, par Mr Jan, maire de Cléguérec et par Mr Le Maguet, ancien député de Pontivy.

Le monument a été érigé à la mémoire du maréchal des logis Joseph Pobéguin membre de la mission Flatters chargée d’ouvrir de nouvelles voies à travers le Sahara. Il y trouve une mort tragique à l’age de 28 ans après de durs combats avec les Touareg et une course épuisante dans le désert.